Équipe



Chantal Arditi

Chantal Arditi, coordinatrice et investigatrice principale de SCAPE-1 et SCAPE-2, chargée de recherche au Département Épidémiologie et systèmes de santé (DESS) à Unisanté, Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne

Chantal Arditi, titulaire d’une licence en sociologie, d’un master en études de la santé et d’un doctorat en sciences de la vie, travaille dans le domaine de la recherche sur les systèmes de santé depuis 2006. Ses activités de recherche portent sur l’évaluation de la qualité des soins, la satisfaction et le bien-être des professionnel∙le∙s, et les expériences de soins des patientes et patients, entre autres. Elle a également travaillé sur la mise en place de recommandations de pratique clinique dans le domaine du diabète et de la multimorbidité.



Sylvan Berrut

Sylvan Berrut, collaborateur de SCAPE-CH à Unisanté, Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne. 

Sylvan Berrut, titulaire d’une licence en sciences sociale, d’un diplôme post-grade en statistiques et d’un master en santé publique, a travaillé à l’office fédéral de la statistique dans le domaine de la santé et de la démographie. Il s’engage depuis une quinzaine d’années sur des thématiques de santé touchant les personnes LGBTIQ et, à côté de son activité à Unisanté, travaille au Pôle Trans du Checkpoint Vaud de la fondation PROFA. 



Christine Bienvenu

Christine Bienvenu, patiente partenaire francophone de SCAPE-1, SCAPE-2 et SCAPE-3, diplômée de l’Université des Patients Paris/Sorbonne, spécialiste en médias sociaux et ePatients

Christine Bienvenu est une ePatiente basée à Lausanne, spécialiste en santé digitale, médias sociaux et communautés en ligne, qui vit de manière chronique avec un cancer du sein. Elle a créé le groupe Aspie Romandie pour les personnes concernées par le Syndrome d’Asperger (autisme), la plateforme Seinplement Romand(e)s pour les personnes touchées par le cancer du sein en Suisse Romande, et le blog Suis(s)ePatiente afin de partager son savoir expérientiel.



Manuela Eicher

Manuela Eicher, co-investigatrice de SCAPE-1, SCAPE-2 et SCAPE-3 professeure et directrice de l'Institut universitaire de formation et de recherche en soins (IUFRS) 

Manuela Eicher, titulaire d’un Doctorat en sciences infirmières, est professeure et la directrice de l'IUFRS de l'Université de Lausanne et consultante en recherche dans le département d'oncologie de l'hôpital universitaire de Lausanne. Ses recherches et son enseignement portent sur l'évaluation des besoins de support non satisfaits des patient∙e∙s atteint∙e∙s de cancer, le développement des mesures rapportées par les patients en oncologie, et la participation du public et des patient∙e∙s à la recherche sur le cancer.  Elle a fondé en 2022 le Laboratoire des patients en oncologie pour garantir l’inclusion des patient·e·s partenaires et membres du public dans la recherche sur le cancer afin de développer des systèmes de santé qui répondent aux besoins et aux défis d’aujourd’hui et demain.



Aldo Fiscalini

Aldo Fiscalini, patient partenaire italophone de SCAPE-CH

Aldo Fiscalini fait partie du conseil des patients du SAKK et est membre de plusieurs groupes d'entraide depuis de nombreuses années. Par ces biais, il est heureux de partager son expérience du cancer avec d'autres patient∙e∙s afin de les aider et de contribuer à améliorer les soins de suivi prodigués aux personnes atteintes de cancer.



Ursula Ganz-Blättler

Ursula Ganz-Blättler, patiente-partenaire germanophone de SCAPE-2 et SCAPE-CH, historienne et critique des médias

Ursula Ganz-Blättler est historienne et critique des médias, spécialisée dans les activités du public et la mémoire populaire. Dans son rôle de défense des droits des patient∙e∙s atteint∙e∙s de cancer, elle encourage la parité dans les relations durables entre patient∙e∙s et médecins et veut sensibiliser le public à la fatigue chronique liée au cancer (cancer-related fatigue, CrF). Elle participe également au conseil des patients du SAKK et à l'International Oncoplastic Breast Consortium OBC.



Isabelle Peytremann Bridevaux

Isabelle Peytremann Bridevaux, investigatrice principale de SCAPE-1 et co-investigatrice de SCAPE-2 et SCAPE-CH, professeure et médecin-cheffe de secteur au Département Épidémiologie et systèmes de santé (DESS) à Unisanté, Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne 

Isabelle Peytremann Bridevaux est titulaire d’une spécialisation FMH en médecine interne et prévention-santé publique. La prévention et prise en charge des maladies chroniques, ainsi que l’adaptation conséquente des systèmes et services de santé constituent le point focal de son expertise scientifique. Elle a lancé en 2022 la Cohorte Suisse des Professionnel·le·s de santé et des proches aidant·e·s (SCOHPICA). L’un de ses objectifs principaux est d’interroger les causes des départs des professionnel·le·s qui quittent le domaine de la santé et d’identifier les obstacles rencontrés pour leur maintien dans la profession. Un autre but est de mieux comprendre les trajectoires et expériences des proches aidant·e·s pour identifier les facteurs qui mènent à devenir proche aidant·e et à assumer ce rôle dans la durée.



Valérie Rezzonico

Valérie Rezzonico, collaboratrice de SCAPE-CH à Unisanté, Centre universitaire de médecine générale et santé publique à Lausanne

Valérie Rezzonico est titulaire d'un Bachelor en psychologie ainsi que d'un Master en psychologie sociale et psychologie appliquée (sciences du comportement) de l'Université de Genève. La promotion de la santé, la prévention des risques ainsi que le changement de comportement font partie intégrante de ses centres d'intérêts. Mettre en place des interventions concrètes en lien direct avec les connaissances développées au travers de la recherche est un élément très important pour elle. Soucieuse d’améliorer la prise en charge des patient∙e∙s, elle s'intéresse particulièrement à la recherche sur les expériences de soins.